Où en est la recherche psychosociale?

Où en est la recherche psychosociale?

Les recherches psychosociales actuelles portent sur les besoins des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et leurs aidants, particulièrement sur les techniques de soins améliorant la qualité de la vie. La rééducation cognitive est un nouveau domaine de recherche. Elle s’adresse principalement aux personnes atteintes qui en sont aux premiers stades de la maladie. On y enseigne aux participants à l’étude, de nouvelles stratégies pour les aider à se souvenir d’informations importantes et à accomplir leurs tâches quotidiennes. Les améliorations acquises permettent aux personnes atteintes de retrouver temporairement son autonomie et favorisent un peu de répit aux aidants.

D’autres études portent sur les besoins de répit des aidants naturels. Elles visent essentiellement à encourager les aidants à prendre soin d’eux-mêmes et à se donner des périodes de congé. Par ailleurs, offert conjointement à des services de soutien, le counseling intensif à court terme peut diminuer le risque à long terme de dépression chez les personnes qui prennent soin d’un conjoint atteint de la maladie d’Alzheimer.

Plusieurs études sont menées actuellement sur l’aptitude des personnes atteintes de la maladie à conduire un véhicule automobile. Des chercheurs étudient l’acuité spatiovisuelle comme indicateur possible du moment où une personne atteinte devrait cesser de conduire. D’autres chercheurs observent les problèmes émotifs associés au fait d’arrêter de conduire. Les Instituts canadiens de recherche en santé subventionnent un projet quinquennal d’étude visant à améliorer, par la recherche, la santé, la sécurité et la qualité de vie des conducteurs canadiens âgés.

D’autres études portent sur les soignants masculins et leurs besoins particuliers, sur les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer vivant seules dans la collectivité,  sur des questions telles : les modalités d’admission préliminaires, l’attitude du personnel et les relations entre les soignants et es résidents afin d’établir des normes acceptables de soins dans les établissements de soins de longue durée.

Enfin, les chercheurs s’intéressant à la recherche psychosociale, tentent de déterminer les facteurs personnels, sociaux et environnementaux qui affectent la qualité de vie des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et de leurs aidants afin de les améliorer.

2018-02-08T15:26:53+00:00